Les DEUX seuls VRAIS paris que les parieurs professionnels font pour GAGNER plus

Après mon dernier article « Pourquoi je ne joue jamais au Quinté ?«  j’ai reçu énormément de commentaires et d’e-mails. Certains étaient d’accord avec moi, d’autres au contraire préféraient quand même jouer au Quinté et n’étaient pas d’accord.

Mais la question qui est revenue très souvent c’est « Mais alors, Stéphane, Quel Pari(s) fais-tu et Comment ? ».

Dans cet article je vais donc vous donner les DEUX seuls paris que j’utilise.

IMG_20140919_101242

Les deux seuls paris que j’utilise et que la majorité des parieurs professionnels font sont les paris simples : le pari gagnant et le pari placé. 

Les parieurs professionnels ne font quasiment jamais de paris complexes de type Tiercé, Quarté+ ou Quinté +

Les paris simples : une longue histoire

Les paris simples sont les pari les plus anciens proposé par le PMU en France. Ils datent de la création du PMU le 3 mars 1931. Seulement ensuite ont été créés : le Tiercé, en 1954 puis le Quarté en 1976 et enfin le Quinté en 1989.

Fonctionnement

Simple Gagnant

En pari simple gagnant on mise sur le Gagnant de la course. Votre cheval doit donc arriver premier. 

Exemple : l’arrivée est 2 – 7 – 4 – 8 – 9, vous gagnez uniquement si vous avez parié sur le 2. Vous touchez le rapport Gagnant

Une Exception, l’écurie (EC) : Lorsque plusieurs chevaux appartenant à un même propriétaire courent dans la même course on dit « qu’ils font écurie ». Cela veut dire que si l’un des chevaux de l’écurie Gagne tous les chevaux de l’écurie auront un rapport gagnant (cote de l’écurie gagnante).

Exemple : Comme tout à l’heure, l’arrivée est 2 – 7 -4 – 8 – 9 mais le 2 « fait écurie » avec le 1 et vous aviez misé sur le 1. Et bien malgré que le 1 ne soit pas à l’arrivée, vous touchez quand même le rapport gagnant EC / écurie.

Simple Placé

En pari simple placé on mise sur le fait que le cheval va se placer. C’est à dire qu’il va arriver dans les 3 premiers pour une course à au moins 8 partants et dans les 2 premiers pour une course à moins de 8 partants.

Exemple : l’arrivée est 2 – 7 – 4 – 8 – 9, vous gagnez si vous avez parié sur le 2, le 7 ou le 4. Vous touchez le rapport placé.

Non-partant

Enfin, si un cheval est déclaré non-partant après que vous ayez misé dessus, votre mise vous sera remboursée.

Pourquoi préférer les paris simples ?

Avantage n°1 : plaisir

C’est bien sûr très subjectif, mais je préfère suivre un seul cheval pendant une course que cinq chevaux différents.

Avantage n°2 : simplicité

Il est plus facile de se renseigner pour miser sur un seul cheval que sur 3,4 ou 5 chevaux différents.

Avantage n°3 : probabilités

C’est l’avantage le plus important. Quand vous faites un pari au quinté+ votre probabilité de gain est entre 360 360 et 1 860 480 (pour toucher l’arrivée dans l’ordre).

Quand vous pariez :

  • en gagnant votre probabilité de gain oscille entre 1 chance sur 20 et 1 chance sur 14,
  • en placé votre probabilité de gain oscille entre 1 chance sur 7 et 1 chance sur 4,6 (Pour 14 à 20 partants).

Ma préférence va bien sûr au pari placé car la probabilité de gain est bien plus importante ! Mais c’est un choix personnel car le rapport en Gagnant compense peut compenser la différence de probabilité de gain.

Et vous ? Pariez-vous en Gagnant ou en Placé ? Répondez dans les commentaires